[Tendances] La régression temporelle est en fait… intemporelle !

Depuis des années, le vintage fait carton plein dans le milieu de la mode. Mais si aujourd’hui ce terme est souvent trop galvaudé et étendu au look rétro, la tendance, elle, demeure. Et va même plus loin…

La régression temporelle ou retour à l’enfance

En psychanalyse, Freud définit la régression comme « le retour du sujet à un état antérieur de sa vie libidinale par suite de frustrations. » Il s’agit donc d’un retour à un mode de fonctionnement psychique plus simple, caractéristique d’un état antérieur du développement psychologique. En marketing, la régression temporelle (ou retour à l’enfance) est plus connue sous le syndrome du « c’était mieux avant ».

Quand la tendance se mêle au plaisir

Les notions de tendance régressive et de plaisir régressif vont aujourd’hui de pair et sont largement plébiscitées par les marques, mais également par les grands noms des secteurs qui les utilisent. Mais quels sont les secteurs où le retour à l’enfance fait vendre ?

Comme indiqué dans l’introduction de mon article, le secteur de la mode et de la beauté a été l’un des précurseurs. T-shirts Mickey, cravates Dingo, vernis à ongles flashy, les marques s’en donnent à cœur joie pour vous faire ressembler à un enfant de 8 ans !

Dans le milieu de la gastronomie, où le terme « plaisir régressif » a tout son sens, on va retrouver les goûts de nos bonbons préférés par exemple, ou bien des recettes avec nos petits fromages à pâte pressée. Qui n’a pas entendu le Chef Thierry Marx ou Jean-François Piège utiliser ce terme dans l’émission TopChef ? On parlera aussi de la fameuse madeleine de Proust, désignant la réminiscence gustative.

Le secteur de la musique bien entendu, avec ses vinyls tant recherchés ! Appareils et disques sont devenus de véritables objets de collection, et pour d’autres, des objets de décoration. Car s’il y a bien là un secteur où la régression temporelle s’est développée, c’est celui de la décoration : boîtes en métal, coussins aux motifs de notre enfance, mobilier, photos Polaroid, …

L’automobile a également connu ses modèles régressifs, avec la Smart ou la Twingo. Au-delà des t-shirts imprimés, de nombreux livres de notre enfance ont été réédités, comme la fameuse collection « Martine« .

La régression temporelle est-elle une tendance qui ne touche que les 25-50 ans ? Pas sûr. Il s’agit en réalité d’une tendance utilisée par le marketing pour séduire cette cible privilégiée : il y a encore plusieurs années, c’était le look disco qui faisait fureur.
Dans quelques années, nos murs et nos vêtements seront-ils à l’image de Pikachu ? Et pourquoi pas ? Car si l’on suit les vagues de tendances, il semblerait que tous les 20 ans, la régression temporelle fasse un retour fracassant. Intemporelle donc !Boite_metal_Chupa_Chups_(2)

Advertisements

About bewhyblog

Consultante Marketing & Communication B2B

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :