Professionnaliser ses compétences ou comment créer sa première entreprise

Il peut paraître évident de vouloir mettre en valeur ses compétences de manière professionnelle, mais le faisons-nous réellement ? Prenons l’exemple de passionnés de photographie, deviennent-ils tous des photographes professionnels ? Moi-même passionnée de cuisine, je n’ai pas emballé mes couteaux pour partir en école de cuisine ! Alors existe-t-il un déclic, des freins que l’on peut soulever ?

Ces blogueuses devenues chefs d’entreprise

Un exemple qui parlera sans doute à beaucoup de personnes : tenir un blog et augmenter sa visibilité demandent des compétences web, que l’on possède déjà ou que l’on acquière au fil du temps. Ainsi, la rédaction web et le référencement, les campagnes sur les réseaux sociaux n’ont plus aucun secret pour les blogueurs. Alors certaines ont eu la bonne idée de se dire un jour : et pourquoi je ne mettrai pas à profit mon savoir-faire pour des entreprises ou des particuliers ?

C’est tout simplement comme ça qu’Isabel de Feuilles de Choux a lancé son agence FDC Communication, au départ positionnée sur les commerces food. Son credo :  accompagner les e-shops food à développer leur CA grâce à une stratégie webmarketing efficace, intégrant les réseaux sociaux bien entendu. De la même manière, Noémi du blog Les Mondaines a lancé en 2013 son agence de communication La Pipelette à Grenoble. Une fois encore, elle propose ses compétences en publicité, création web et réseaux sociaux. Bien évidemment, les deux agences comptent désormais un blog dédié ! 🙂

Logo-La-PipeletteD’un point de vue stratégique, rien de tel qu’être son propre beta-testeur ! Pouvoir montrer avec du concret, non pas sa première référence client, mais son premier succès, est un atout marketing indéniable. Quoi de mieux en effet que de présenter son propre cas d’étude : « mon blog atteint 20 000 visites/mois, j’ai plus de 3 000 fans sur Facebook, chaque opération m’a permis de développer l’engagement de ma communauté, etc. »
Autre argument infaillible : le blog peut alors servir de support de visibilité pour la marque, à l’instar d’autres blogs ciblés dans une campagne de notoriété.

Mais il n’y a pas que des créations d’agences de communication ! Le secteur de l’évènementiel n’est pas en reste. Les blogueuses mode et lifestyle ont tout autant l’esprit d’entreprendre. C’est le cas par exemple à Strasbourg avec Anne-Sophie Moussard du magazine Mode Inside, qui a organisé près de 70 évènements en 4 ans : salons de créateurs, défilés, shootings,… Et bien entendu les Webavardes, avec Isabelle du blog Strass et ballerines parmi l’équipe fondatrice.

J’ai un véritable savoir-faire : je le mets en avant !

J’organise des évènements comme personne !

Nul besoin d’être blogueuse pour avoir envie de créer son activité, il suffit simplement d’être passionnée pour se lancer. La preuve avec Emanouela qui a lancé son agence d’évènementiel, après s’être fait un nom dans le milieu de l’organisation de vide-dressing, avec Emmy vide son dressing.

J’ai l’œil aiguisé et une touche bien à moi !

Nombreuses sont les passionnées de décoration qui décident de se lancer dans l’activité de décoratrice d’intérieur. Après une formation courte (moins d’un an), il est possible de se lancer. Ici par contre, la décoration de sa propre maison risque de ne pas suffire pour vendre, une vraie réalisation sera requise pour séduire des clients !

Je cuisine comme un vrai chef !

L’activité de chef à domicile s’est largement développée ces dernières années, comme en atteste l’article paru dans le dossier Spécial de Capital en décembre dernier, intitulé « La folie des chefs à domicile ». Alors si la plupart sont regroupés en association ou en société, comme avec La Belle Assiette, les chefs à domicile sont parfois amateurs, devenus professionnels par l’expérience. En effet, le diplôme de cuisinier n’est pas obligatoire pour l’exercice de l’activité à domicile, mais recommandé.

Capital_ChefsADomicile

J’aime aider les gens à prendre soin d’eux

Esthéticienne, coach en image, coach nutritionniste : ces métiers sont à l’origine d’un engouement réel pour le bien-être. Si le métier d’esthéticienne nécessite un diplôme pour pouvoir être exercé, le métier de coach en image est avant tout une question de philosophie de vie et de mieux-être.

Une vraie mine d’or pour les organismes de formation

Finalement, beaucoup d’entre nous ont déjà pensé ou ont franchi le cap de professionnaliser ce qui était à l’origine une passion. De fait, les formations courtes dédiées à la reconversion, qu’elles soient physiques ou à distance, ont le vent en poupe ! Mais quoi qu’il en soit, il faut avoir l’envie d’entreprendre ! Et pour cela, il faut se fixer des objectifs à atteindre, un plan d’action et surtout, beaucoup de travail et de persévérance !

La clé du succès lorsque l’on veut professionnaliser sa passion ? Etre crédible, et cela passe naturellement par une démarche organisée et structurée, des expériences significatives et une stratégie bien définie.

Vous avez créé votre entreprise suite à votre blog ? Vous avez choisi de vivre de votre passion ? Partagez votre expérience !

Advertisements

Étiquettes : , , , , , , ,

About bewhyblog

Consultante Marketing & Communication B2B

4 responses to “Professionnaliser ses compétences ou comment créer sa première entreprise”

  1. Isabel says :

    C’est vrai que le blog Feuilledechoux.fr a été le déclencheur, disons qu’une fois que tu commences à créer des choses tu as envie d’aller au bout de la démarche et de ne faire que ça pour en vivre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :