Le travail en temps partagé : une solution encore peu choisie par les TPE/PME

Malgré un taux de turnover des salariés plutôt bas depuis 2008, il n’en reste pas moins que près d’1/3 des employés français pensent fréquemment à changer d’emploi. Et contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas en premier lieu de la génération Y, mais bien de la génération X et des baby-boomers. Bien qu’il soit difficile d’estimer le coût d’un turnover pour une entreprise, il est a contrario plus aisé d’estimer la perte de productivité durant la phase de recrutement d’un nouveau salarié et sa formation à son nouveau poste. Sans négliger la possibilité d’une erreur de recrutement…

enqueteKGWI2012

1/3 des français pensent régulièrement à quitter leur emploi

Afin de maintenir un niveau de productivité stable, il existe la solution du travail à temps partagé. Un mode de fonctionnement qui a su séduire de nombreuses TPE/PME à la recherche de flexibilité, proximité et réactivité, et qui pourra s’avérer utile tandis qu’on prévoit une augmentation du taux de turnover en 2015.

Entreprises : les avantages de recourir à du temps partagé

Vers un marché de compétence : faire appel à des professionnels (souvent des cadres experts dans leur domaine) à temps partagé induit une mise en oeuvre opérationnelle rapide, puisqu’il s’agit la plupart du temps de cadre sénior.

Une offre sans engagement : dans le cas d’une mission confiée à un indépendant, l’entreprise peut évaluer au fil de l’eau son besoin réel, et ainsi réajuster au plus près la durée de la mission. De la même manière, si le prestataire ne convient pas, la cessation de la mission sera plus simple, plus rapide et moins coûteuse que d’attendre la fin d’un CDD. Cette période vous permettra ainsi de définir la charge de travail de ce poste.

Un budget maîtrisé : en fonction de vos besoins, vous allez pouvoir faire appel à un professionnel « à la carte », qu’il s’agisse d’1h par semaine ou de 8 jours par mois.

Il existe désormais des groupements d’employeurs : il s’agit ici d’un mode de fonctionnement particulier puisqu’il permet aux dirigeants d’embaucher ou d’avoir recours à un indépendant à plusieurs.

Quelles fonctions de l’entreprise ont recours au temps partagé ?

Pour des raisons de coûts, mais aussi bien plus souvent pour rester centrés sur leurs métiers, les dirigeants d’entreprises ont recours au temps partagé pour des fonctions qu’ils estiment soient chronophages, soit en dehors de leurs domaines de compétences. Ainsi, la gestion du système d’information, la gestion administrative et comptable, les ressources humaines, la communication et le marketing, et parfois même la force de vente, sont externalisés. Autant dire pour simplifier qu’il s’agit le plus souvent des fonctions transversales à la stratégie de l’entreprise.

Une étude Cegos à découvrir (même si elle date de 2011) : Les stratégies d’externalisation des entreprises françaises

enqueteCEGOS_externalisation_entreprises

Source : enquête Cegos « les stratégies d’externalisation des entreprises »

Prestataires indépendants et salariés : comment détecter des offres à temps partagé ?

En tant que salarié : grâce au groupement d’employeurs, un salarié peut exercer son métier dans plusieurs entreprises, de tous secteurs et de toutes tailles. Son unique employeur sera alors le groupement d’employeurs. Cette solution connaît néanmoins ses limites pour une entreprise puisqu’elle s’engage dans un contrat de travail et devra donc payer des charges sociales et patronales.

En tant qu’indépendant ou auto-entrepreneur : il existe des collectifs de cadres à temps partagé, dont l’objectif principal est de promouvoir l’externalisation à temps partagé auprès des TPE/PME du secteur industriel et des services. Si certains indépendants se sont regroupés par métier, comme ici les directeurs administratifs et financiers, cela reste encore marginal. Et pourquoi pas créer un collectif marketing à temps partagé ?

Avez-vous déjà occupé un poste à temps partagé ? Avez-vous déjà eu recours à un professionnel à temps partagé ? Donnez-nous votre avis !

Advertisements

Étiquettes : , , , , , ,

About bewhyblog

Consultante Marketing & Communication B2B

4 responses to “Le travail en temps partagé : une solution encore peu choisie par les TPE/PME”

  1. patrick_cuenot says :

    En tant que consultant en portage salarial, le travail en temps partagé m’interpelle.

    Mais je pousserais la réflexion un peu plus loin : puisqu’il existe des collectifs de professionnels en temps partagé, pourquoi ces entités ne se mettent-elles pas en relation les unes avec les autres ? Cela leur permettrait, notamment, de devenir, auprès de leurs entreprises clientes, des prescripteurs pour des aspects d’une mission hors de leur centre de compétence.

    C’est ainsi qu’à titre personnel, je mets en place des systèmes d’information et d’aide à la décision stratégique. A ce titre, je travaille aussi bien avec des professionnels du commerce et du marketing qu’avec des services RH ou même des graphistes. De fait, ma spécialité professionnel me permet d’intervenir dans des contextes extrêmement variés. Pour cette raison, les communautés que je fréquente sont extrêmement diverses : freelances, community managers, professionnels de la communication, etc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :