La Newsletter : savoir définir son contenu et bien la diffuser

La newsletter connaît aujourd’hui ce que le papier a connu à l’heure du numérique, une longue période de désamour. Mais aujourd’hui, les marques ayant compris comment utiliser ces supports de manière ciblée et qualitative, se réjouissent des résultats obtenus.

L’objet de cet article n’est pas de traiter de la lettre d’information standard, envoyée comme un document annexe avec nos relevés de comptes mensuels, mais bien d’un support de communication ayant une cible clairement définie et un objectif à atteindre.

Parmi les précédents articles dédiés à l’inbound marketing, nous avons traité essentiellement des livres blancs, mais la newsletter est belle et bien un outil stratégique pour pousser du contenu que la cible attend. Encore faut-il dès le départ, comme pour toute stratégie des moyens, définir au préalable les cibles et les objectifs visés. Et plus important encore, définir une stratégie différenciée au travers du contenu et du discours.

Car oui, il peut exister au sein d’une même entreprise ou organisation, différentes newsletters pour différentes destinations : la newsletter de conquête (commerciale), la newsletter de fidélisation et de conversion (marketing), la newsletter de fidélisation interne (RH), et bien d’autres encore. Et pourquoi pas traiter de tous les types de newsletters dans un futur article ?

Mais pour l’heure, prenons le cas des deux types de newsletter les plus courants, mais parfois encore mal exploités. Voici nos préconisations pour optimiser leur impact et appeler le lecteur à l’action.

La Newsletter : un outil marketing de conquête

La stratégie de contenu reste aujourd’hui la pierre angulaire pour se différencier : proposer du conseil, au travers d’une expertise et une valorisation des compétences de l’entreprise, permet à la fois de gagner en visibilité et en référencement naturel.

Créer des articles de fond permet en ce sens d’apporter un éclairage aux prospects et clients, de les aider à mieux comprendre votre périmètre d’action.

Comment mettre en avant vos contenus ?

Une technique simple et qualitative consiste à envoyer à votre liste de contacts une newsletter, reprenant les principaux titres de votre article. Vous pourrez dès lors créer un rendez-vous avec vos cibles, en définissant la fréquence souhaitée (hebdomadaire, mensuelle, …).

Pour maximiser l’impact de votre article en ligne, le relais sur les réseaux sociaux est primordial. Un conseil : découpez votre article en thématiques. Ainsi, vous pourrez relayer les chapitres de votre article, par mot-clé ou thématique.

Un exemple : la newsletter de Human Vision, cabinet spécialisé en coaching d’affaires. Les thématiques traitées au sein des articles : leadership, management, motivation, développement personnel, … Retrouvez leurs différents articles ici.

HUMANVISION-Newsletter-2015-08-12

Newsletter Human Vision au Luxembourg

Stratégie de mise en avant : l’article est ainsi découpé par thématiques, et chaque semaine un nouveau post met en avant l’une des thématiques traitées. Cette technique offre du contenu spécifique lié aux centres d’intérêts de vos cibles.

Pour le cas de Human Vision, le lancement de cette newsletter a déjà permis à la société de remporter de nouveaux contrats, et ce, dès le premier envoi !

Et vous ? Que pensez-vous de cette stratégie de content marketing ?

La Newsletter : comprendre les attentes pour mieux fidéliser

L’objectif de la stratégie de contenu étant d’apporter de l’information qualitative et ciblée, il faut pour cela être en mesure de connaître et comprendre les attentes de vos clients. La newsletter orientée marketing vise à analyser le comportement des utilisateurs de vos services, de connaître leurs usages de vos produits, pour pouvoir proposer un niveau de service adapté aux attentes.

Ce type de newsletter trouve tout son sens lorsque vous souhaitez lancer un nouveau service, capter de potentiels utilisateurs. Par exemple, lors du lancement d’une version bêta d’un service web, la newsletter a pour objectif d’informer les utilisateurs des nouveautés, des nouvelles fonctionnalités, de sonder les utilisateurs.

Encore peu d’entreprises exploitent cette technique, alors qu’à l’inverse, beaucoup de startups utilisent ce canal pour améliorer l’expérience utilisateur de leur service.

L’exemple des startups illustre parfaitement ce point. Lorsque vous lancez un nouveau service ou produit, vous êtes confrontés à deux problématiques : le faire connaître, puis le commercialiser.

Comment exploiter la newsletter en phase de lancement d’un nouveau produit ?

La première erreur serait d’attendre que le produit soit fini pour démarrer son lancement. Or, les startups démarrent leur stratégie de communication en amont, afin de capter le public visé, leur présenter le concept, et susciter de l’intérêt pour leur produit. Plus le projet est innovant, plus la phase de teasing sera importante puisqu’elle devra « évangéliser » le public autour d’un concept encore inconnu.

Un exemple : le cas de BT Gröund, spécialisée en solutions wireless

Benoit Giroud, le fondateur, propose aux entreprises une solution de Wi-Fi intelligent, qui permet d’améliorer l’expérience lors de réunions. Le concept : permettre à l’ensemble des participants de projeter son contenu depuis son smartphone, sa tablette ou son PC, sans même avoir besoin de se connecter via un câble. La box BT Gröund, véritable media center, offre un environnement dématérialisé et ouvre vers un nouveau mode de réunion, qui sera plus interactive.

Une newsletter pour améliorer l’expérience utilisateur

Benoit Giroud a opté pour une phase de pré-lancement, en mettant à disposition des box au sein de diverses entreprises et écoles universitaires afin de recueillir leurs usages du service, et d’améliorer les fonctionnalités. Pour assurer un maximum de retours durant cette phase, le fondateur a choisi de mettre en oeuvre une stratégie d’accompagnement global. Au programme, des focus groups, un blog dédié, et bien entendu, une newsletter.

Celle-ci présentera les nouveautés, des réponses aux questions les plus fréquentes, l’agenda des focus groups, voire même des premiers témoignages d’utilisateurs.

Comment exploiter la newsletter en phase de commercialisation ?

Pour rester dans l’univers des startups, reprenons l’exemple de la société Squadrone System, présentée dans mon précédent article qui leur était dédié.

Les premiers drones autonomes ont été livrés suite à la première campagne KickStarter. La jeune startup anime son blog pour informer les investisseurs, les clients potentiels et toute la sphère des « Follow me drones ».

Suite à l’article qui leur était consacré, j’avais été invitée pour tester leur nouvelle application mobile, dans le cadre d’une démarche UX mobile (user experience on mobile) où plusieurs testeurs aux profils variés avaient comme moi pu découvrir cette appli, voire même tester le drone en réel comme ici avec Presse Citron.

Définir une stratégie de contenu et de diffusion

Attention toutefois, si le blog est idéal pour poster des articles et présenter la vie de l’entreprise, la ligne éditoriale doit être claire, mentionnant les thématiques traitées. Ne pas confondre « Actualités » et « Blog » : blog d’expert ou blog d’entreprise, il faut clarifier le positionnement.

Mon conseil pour Hexo+ : définir une stratégie de contenu en dissociant la vie de l’entreprise et son actualité, que l’on retrouvera notamment sur les réseaux sociaux, des billets du blog qui seraient alors orientés uniquement sur le produit : évolution technologique, innovation du secteur, tests utilisateurs, etc.

Créer des articles sur le blog en les découpant par thématiques comme l’exemple de Human Vision serait pertinent pour les diffuser sur les réseaux sociaux, au travers d’une stratégie digitale différenciée. Tweeter une section de l’article sur la thématique #followmedrones serait plus impactant pour toucher cette cible, au même titre que de tweeter la section #UXmobile qui ne viserait pas les mêmes communautés.

IMG_6753

Test de l’appli mobile Hexo+ le 10/07/2015

Vous l’aurez compris, créer du contenu requiert une véritable stratégie éditoriale, mais la stratégie de diffusion au travers de l’envoi d’une newsletter ou via les réseaux sociaux est toute aussi importante. Proposer du contenu de qualité oui, le diffuser de manière ciblée en adoptant une mécanique différenciée s’avère être plus gagnante !

Advertisements

Étiquettes : , , , , , , , ,

About bewhyblog

Consultante Marketing & Communication B2B

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :