Archive | événement RSS for this section

Plein phare sur 2 solutions innovantes made in Rhône-Alpes

Il y a plus d’un mois, je participais à la matinée des Vitrines d’Excellence du Numérique en Rhône-Alpes au Press Club de France à Paris. Cette conférence de presse IT présentait 8 entreprises issues du bassin rhône-alpin, venues présenter leur solution innovante dédiée à la transformation digitale des entreprises et des organisations. Découvrez 2 solutions qui ont retenu mon attention parmi elles : CoPark, l’application de parking partagé, et Yseop, la solution qui donne du sens à vos données.

CoPark : le parking partagé qui vous rapporte de l’argent

Encore une nouvelle solution dédiée à l’économie collaborative, à la croisée entre un Airbnb et un Booking du parking, comme ils aiment se présenter. Créé il y a deux ans par Olivier LAURENT à Lyon, le concept du service repose sur un constat simple : l’engorgement des villes et les difficultés de stationnement pourraient être en partie résolus grâce à une solution de parking partagé.

Le principe ?

CoPark est une application proposant aux entreprises, collectivités et même des copropriétés de générer du revenu supplémentaire en mettant à disposition des places de stationnement durant leurs périodes creuses (le jour pour les copropriétés privées et la nuit pour les entreprises) auprès des particuliers.

Ainsi, CoPark répond à plusieurs enjeux :

  • exploiter les parking déserts en générant du revenu à leurs propriétaires,
  • faciliter l’accès à des stationnements supplémentaires aux automobilistes,
  • optimisation de l’espace en ville avec réduction des émissions de CO2

On connaissait déjà les solutions d’autopartage telles que OuiCar pour la location de véhicules entre particuliers, désormais, il y a CoPark.

Depuis le printemps 2016, la jeune startup a vu son projet pilote mis en place à Lyon, et de grandes entreprises telles que Veolia et ERDF se sont dites intéressées par le projet.

Comment ça marche ?

Dossier-de-presse-copark (1)

Le parking partagé avec CoPark

Découvrez le concept directement sur leur site ici.

Yseop, la solution qui donne du sens à vos données

Deuxième coup de coeur de cette présentation, la solution Yseop, qui permet d’exploiter vos données et d’expliquer les résultats de façon argumentée, à partir de la modélisation de vos processus métier.

Plus de 20 années de recherche autour de l’Intelligence Artificielle pour l’appliquer à la transformation digitale des processus métier et à la Business Intelligence, ont permis aux entreprises de bénéficier d’un service d’exploitation de données pour gagner en productivité. Créée en 2007, Yseop est une technologie française brevetée qui a su s’exporter aux Etats-Unis.

Le principe ?

Le logiciel transforme les données en texte intelligible et explique le raisonnement mené pour proposer des recommandations. Il rédige en temps réel et en plusieurs langues -français, anglais, espagnol et allemand- du contenu comme pourrait le faire un être humain mais à la vitesse de milliers de pages par seconde.

Imaginez seulement le gain de temps pour toutes les activités relationnelles en temps réel,  le marketing automation à son paroxysme : un service client ultra réactif et personnalisé, un service rédactionnel ultra rapide et synthétique, un service d’analyse data optimisé, …

Dossier-de-presse-yseop

Yseop, l’intelligence artificielle au service de la transformation digitale et de la Business Intelligence

Comment ça marche ?

La force de la solution réside dans la combinaison :

  • d’un moteur de règles qui raisonne (Intelligence Artificielle) ;
  • d’un composant de dialogue qui permet de collecter de l’information en temps réel auprès de l’utilisateur ou de guider ce dernier dans un processus métier ;
  • d’un générateur de texte en langage naturel qui exprime les conclusions

Face à la collecte de milliers d’informations, il devient aujourd’hui extrêmement difficile de les exploiter de manière efficace et pertinente, dans un délai imparti.

Je reconnais que la compilation de données en vue de la rédaction d’un article, d’un état de l’art d’un marché et de ses opportunités, serait facilitée par cette solution, déjà plébiscitée par plus de 35 000 utilisateurs dans le monde, qui ont produit avec Yseop plus de 120 000 rapports intelligents avec Yseop. Et pourquoi pas imaginer un assistant de rédaction piloté et automatisé pour défricher l’information ? L’humain doit-il encore réaliser cette tâche chronophage selon vous ?

Cette matinée de présentation m’a permis de découvrir de nouvelles solutions issues de ma région, de rencontrer les fondateurs tous autant passionnés les uns que les autres, et surtout, de soutenir Pulse Origin, l’une des startups que j’accompagne dans le cadre de mon activité de conseil marketing.

Pour découvrir les autres solutions présentées lors de cette matinée, je vous invite à suivre le compte @VitrineNum.

Et vous, que pensez-vous de ces solutions ? Les trouvez-vous innovantes ?

Marque franchiseur et marque commerciale : comment gérer sa double stratégie ?

Les dirigeants ayant opté pour un développement de leur business en franchise (ou autre mode de commerce organisé), sont régulièrement confrontés à cette problématique. En effet, il est indispensable d’avoir une visibilité nationale de son concept pour attirer des candidats à la franchise, et en parallèle, il faut développer la marque commerciale pour attirer sa cible en point de vente. Vous l’aurez compris, la stratégie est double pour le franchiseur.

Développer une double-stratégie marketing n’est pas chose aisée, aussi je vous livre quelques conseils tirés de plusieurs expériences d’accompagnement en entreprise et d’échanges avec des têtes de réseaux.

Définir sa stratégie en fonction de la phase de développement de son réseau

Les objectifs stratégiques d’une marque de franchise ne sont bien évidemment pas les mêmes en fonction de la taille du réseau et de son développement. Ainsi, on peut par exemple synthétiser des objectifs stratégiques d’un réseau de franchise de la manière suivante :

Le réseau de franchise en démarrage

Les objectifs portent essentiellement sur la création de la marque commerciale et la visibilité des « agences pilotes » : il s’agit dès lors de capitaliser sur les facteurs-clés de succès des premiers pilotes pour pourvoir ensuite « dupliquer » la stratégie à l’échelle nationale.

La stratégie de marque commerciale doit avant tout reposer sur l’histoire de l’entreprise, ses valeurs : en bref, une stratégie marquée par le storytelling. Il ne faut pas oublier qu’avant de se lancer en franchise, la société a d’abord démarré avec (en règle générale) quelques points de vente en propre. Il existe donc un capital d’image à développer pour le lancement de la franchise.

La stratégie de marque franchiseur s’appuiera donc en phase de démarrage sur la réussite des premiers pilotes. Les moyens à privilégier sont généralement une stratégie presse qui aura pour objectif de communiquer sur la stratégie de développement en franchise.

Pour son lancement en réseau de franchise, la Laiterie Gilbert a parfaitement su développer sa visibilité puisqu’elle apparaît dans de nombreux supports spécialisés en franchise, tels que Les Echos de la Franchise.

logo-laiterie-gilbert-200px

Laiterie Gilbert, réseau de franchise créé à Grenoble

Grenoble ne manque pas de dirigeants ambitieux, puisque la jeune société Challenge The Room a annoncé en début d’année son développement en franchise également, dans le magazine Présences.

Le réseau de franchise en croissance

Tandis que le réseau connaît un nombre croissant de nouveaux franchisés, la tête de réseau a tout intérêt à déployer une stratégie de fidélisation de son réseau, au travers d’une animation de la communauté des dirigeants internes. Car l’un des principaux enjeux d’une franchise en phase de croissance est bel et bien de fidéliser ses franchisés, afin d’assurer une reconduction du contrat, et bien au-delà, de séduire les franchisés potentiels.

En parallèle, et c’est là que la double-stratégie marketing prend tout son sens : il est indispensable de développer la notoriété de l’enseigne auprès de ses publics, afin de garantir au réseau de franchisés une visibilité suffisante pour les accompagner dans le développement de leur CA.

En période de croissance, les droits d’entrée et royalties des franchisés permettent au réseau d’investir de manière plus importante en communication. Ici, il s’agit bien évidemment de mettre l’accent sur la marque commerciale et l’offre produits.

Certains franchiseurs constatent qu’ils sont spontanément cités comme réseau de franchise, avant même leurs propres produits et services. Dès lors, il faut absolument rebondir sur cette notoriété pour valoriser son réseau, au travers de témoignages et articles de presse de présentation du métier, non plus au travers de l’enseigne, mais du franchisé. La stratégie marketing du franchisé, via un accompagnement local par la tête de réseau, est un facteur-clé de succès.

On rejoint alors une stratégie d’inbound marketing, c’est-à-dire mettre en avant son expertise, son produit, au travers de ses experts, pour en espérer une retombée sur l’ensemble du réseau.

Un exemple ici avec un article de presse pour le lancement d’une nouvelle agence AIRRIA à Toulouse, dirigée par Jean-Marc Loupias. L’accompagnement marketing des franchisés AIRRIA passe également par un kit du franchisé, comprenant la conception d’outils tels qu’un communiqué de presse de lancement.

Article presse d'ouverture d'une nouvelle agence AIRRIA à Toulouse

Article presse d’ouverture d’une nouvelle agence AIRRIA à Toulouse

Le réseau de franchise mature

Une fois la communauté de franchisés établie et un CA des points de vente en hausse, la stratégie marketing consiste alors à développer un réseau de partenariats actifs, en vue de monétiser ses outils externes et internes (exemple, proposer à un éditeur de solutions d’animer un espace de vente virtuel dans un intranet franchisés).

L’enjeu pour le franchiseur est de pérenniser son dynamisme, au travers de l’animation d’un réseau de franchisés, mais aussi de partenaires commerciaux : il s’agit alors de créer des synergies des réseaux. Si en bonus le partenaire est également organisé en réseau, l’animation au travers d’événements locaux co-brandés sera facilitée.

Découvrez l'offre d'accompagnement de Franchise Marketing

Découvrez l’offre d’accompagnement de Franchise Marketing

Franchise Marketing : une offre dédiée aux réseaux de franchise

Découvrez le concept Franchise Marketing

Découvrez le concept Franchise Marketing

J’ai décidé de lancer FranchiseMarketing à l’occasion du salon de la Franchise qui aura lieu du 20 au 23 mars à Paris. L’objectif est de proposer aux franchiseurs un accompagnement en adéquation avec leur stratégie de développement, tant sur le recrutement de franchisés que sur la visibilité de l’enseigne commerciale.

Pour ce lancement, un jeu-concours a été mis en place avec notre partenaire EasyRezo, imprimeur local ayant développé un concept de portail print à destination des réseaux de franchise pour simplifier la gestion de la communication nationale des enseignes.

Bientôt, les franchiseurs pourront suivre l’actualité marketing des réseaux de franchise au travers d’un blog dédié ! Rendez-vous sur www.franchise-marketing.fr !

Retour sur l’ApéroPitch spécial crowdfunding au CoWork Grenoble

ApéroPitch Grenoble spécial Crowdfunding

Ceux qui me lisent régulièrement savent que j’apprécie particulièrement de participer aux afterworks dédiés aux mises en avant de startups, au travers de pitchs et démos. Je vous avais présenté les Démonight à Strasbourg, désormais suivez les ApéroPitch de Grenoble.

Le 21 janvier dernier avait donc lieu le premier ApéroPitch 2016, dédié au crowdfunding (financement participatif). A cette occasion, nous avons eu le plaisir d’accueillir en guest les représentants régionaux de 2 plateformes de crowdfunding : KissKissBankBank et Kocoriko, plateforme lancée par la Banque Populaire des Alpes pour des projets 100% alpins.

Découvrez sans plus attendre les startups venues pitcher leur concept, certaines ayant déjà réussi leur campagne de crowdfunding, d’autres en phase de lancement. Toutes sont venues partager leur expérience avec la communauté digitale grenobloise.

Bixi : le 1er premier compagnon personnel qui simplifie la vie connectée grâce à la reconnaissance gestuelle

Bixi est l’une des startups qui a fait parler d’elle au dernier CES Las Vegas, comme le mentionne Maddyness. Il s’agit d’un objet connecté qui reproduit vos gestes de contrôle tactile sur vos supports mobiles et tablettes, sans qu’un contact physique soit nécessaire. Ainsi, vous pouvez continuer à slider/scroller sur votre smartphone à distance (environ 20cm) sans avoir besoin de nettoyer vos mains au préalable : idéal lorsque vous jardinez, faites la cuisine, réparez votre véhicule… Leur campagne de crowdfunding est en préparation, suivez-les en vous inscrivant à leur waitlist.

Visionnez le concept Bixi en vidéo, réalisée par l’agence grenobloise La Haute Société :

Ma femme préfère le bleu : studio de gravure et découpe laser du bois

Envie d’immortaliser vos photos ou illustrations dans le bois ? Ce studio de création spécialisé à l’origine en signalétique, a lancé son produit de découpe laser bois. Un rendu original pour un effet wahou !

J’ai bien aimé l’anecdote du nom du concept : « à chaque fois qu’on présentait des visuels à nos clients, il y en avait toujours un pour revenir en nous disant : ma femme préfère le bleu » 🙂

Ma femme préfère le bleu

Concept de « Ma femme préfère le bleu » illustrée par © Etienne Giorgetti, facilitateur graphique

Enlaps : une solution complète pour vos time lapses !

Vous adorez les time lapses, mais en avez marre d’attendre des heures avant d’obtenir un premier rendu ? Enlaps a conçu pour vous une solution complète pour capturer vos time lapses. Celle-ci repose sur un boîtier de prise de vues qui fonctionne à l’énergie solaire, relié à une application mobile pour gérer à distance les effets souhaités via la 3G. Une solution plug and play qui vous facilitera désormais la conception et le partage de vos time lapses !

Encore une startup qui a fait du bruit lors du CES Las Vegas 2016, puisque cela leur a permis de terminer leur campagne Kickstarter avec 185k€ grâce à 518 contributeurs. Ce n’est pas sans nous rappeler l’exceptionnelle campagne réalisée par Hexo+ en 2014.

Une stratégie de notoriété bien préparée puisque la startup grenobloise a fait appel à une agence de presse en France et aux US pour assurer sa visibilité en amont du CES.

Le Gant de boxe connecté by Pierre-Antoine MONTEZ

Vous aimez les sports de combat tels que la boxe, le kickboxing ou encore la boxe thaï ? Vous aimeriez accéder à un suivi de vos performances et d’un coach pour vous aider à améliorer vos gestes ? Pierre-Antoine Montez saura donc répondre à vos attentes avec son futur gant de boxe connecté, que nous avons pu découvrir en version prototype.

Il s’agit système complet intégrant un accéléromètre et des gyroscopes, qui centralisent les données dans une application mobile. A l’instar des applications dédiées au fitness et au running, désormais il y aura celle dédiée à la boxe. Pour développer son produit, le concepteur a fait appel à un champion de France de boxe pour participer au co-développement. D’autres opportunités sont à envisager, telles que l’ouverture sur des marchés comme la rééducation, le gaming, le coaching sportif.

Le Killer Punch par Pierre-Antoine Montez

Le Killer Punch par Pierre-Antoine Montez © Etienne Giorgetti, facilitateur graphique

Combi des Alpes : après le photobooth, le bar éphémère 

Deuxième entreprise annécienne venue pitcher son projet (après Ma femme préfère le bleu) : Combi des Alpes propose depuis Avril 2015 de visiter la région à bord d’un véritable combi. Forte de son succès, la jeune société s’est également adaptée à l’événementiel en proposant son offre de photocombi pour des shooting photos.

Désormais, la société en pleine croissance souhaite se développer en surfant sur la vague du food truck, en proposant un barcombi éphémère.

Combi des Alpes à Annecy

Combi des Alpes by Etienne Giorgetti, facilitateur graphique

Les ApéroPitch sont aussi l’occasion de venir tester un concept, de sonder les potentiels utilisateurs sur leurs usages quotidiens, de rester en veille sur des opportunités de marchés, …

C’est ce que nous a ainsi démontré la startup Sheeps, dont les fondateurs, anciens coworkers à Grenoble, ont complètement revu le modèle économique.

Sheeps : privilégier l’achat collaboratif par la gamification

Initialement une simple plateforme d’achat groupé, aujourd’hui Sheeps propose de mettre en avant les startups grâce à des campagnes de ventes post-crowdfunding, basées sur un système de gamification.

L’objectif est désormais de proposer une expérience de vente qui rapproche les startups de leur communauté, en leur offrant une contrepartie si l’objectif de la campagne est atteint. Des paliers sont ainsi proposés, incitant les acheteurs à partager un maximum la vente pour « débloquer » le palier suivant, et ainsi remporter une contrepartie à plus forte valeur.

De nombreux produits sont disponibles en vente sur Sheeps, allez faire un tour !

N'oubliez pas de suivre Sheeps sur Facebook !

N’oubliez pas de suivre Sheeps sur Facebook !

Un très beau cru pour ce premier ApéroPitch de l’année, rendu possible grâce aux organisateurs et partenaires de l’événement, « ceux qui font » : Mathieu Genty de CoWork Grenoble, l’équipe de Spontanez-Vous pour l’aide à la prise de parole en public, Une Petite Mousse pour les bières artisanales, et Etienne Giorgetti pour ses illustrations…

Pas de projection, pas de supports de présentation, cela se passe entre le fondateur et le public, sans fioritures. Alors, et pourquoi pas venir pitcher au prochain ApéroPitch ? Inscrivez-vous à la newsletter !

Evénementiel : faites de vos participants vos premiers ambassadeurs

Qu’il soit public ou privé, votre événement est avant tout l’occasion idéale pour communiquer et développer la notoriété de votre marque ou de votre entreprise. Pour cela, rien de tel que le pouvoir de la recommandation, celle des influenceurs au sein de vos communautés. Découvrez dans cet article tous nos conseils pour faire de vos participants les premiers ambassadeurs de votre événement.

J’organise un événement privé, dois-je le communiquer ?

S’il est évident qu’un événement public (salon, foire, conférence) doit être relayé auprès de vos cibles, il en va de même pour un événement privé. Par événement privé, on entend par exemple l’anniversaire de l’entreprise, une opération marketing sur invitation, ou encore un séminaire d’entreprise ou une assemblée générale.
5 ans de l'agence RP Oxygen Strasbourg

5 ans Oxygen Strasbourg : « Et de 5 ! Déjà autant de bougies que nous avons soufflées hier soir à vos côtés, chers amis. Du fond du cœur, nous vous remercions pour vos messages chaleureux, votre convivialité et votre présence. Nous avons été ravis de passer cette nouvelle étape en votre compagnie. »

Pourquoi communiquer au sujet de votre événement privé ?

Tout événement lié à la vie de votre entreprise est sujet à être communiqué : cela permet à vos clients, prospects, partenaires, collaborateurs, de (re)découvrir les valeurs et la culture de votre entreprise. Au-delà du capital sympathie, communiquer sur l’anniversaire ou le séminaire de l’entreprise offre l’opportunité de mettre en avant les objectifs stratégiques des dirigeants.

Quelques exemples d’événements à relayer en fonction de votre stratégie :

  • marque employeur : incentive, team building, anniversaire d’un collaborateur, intégration des nouveaux entrants (l’exemple avec Sogilis) …
  • communication corporate : anniversaire de l’entreprise, séminaire annuel, inaugurations de nouveaux locaux…
  • communication produit : petit-déjeuner d’avant-première, apéro blogueurs, focus groups, invitation démos privées…
Vous l’aurez compris, ce n’est pas parce-que votre événement est organisé en comité privé, qu’il ne faut pas le mettre en avant. Donnez-lui de la visibilité pour développer votre notoriété, donnez envie à vos cibles de mieux vous connaître.

Donnez de la visibilité à votre événement 

Beaucoup d’entreprises font encore l’erreur de communiquer uniquement durant l’événement, alors qu’il est indispensable de lui donner de la visibilité en amont, dès l’envoi des invitations ou plusieurs mois avant lorsqu’il s’agit par exemple d’un événement annuel de type salon ou festival.

Pas d’événement sans hashtag

Il est primordial de définir la stratégie digitale de votre événement dès sa conception. En effet, au même titre que vous choisirez la thématique de votre événement, celui-ci devra être automatiquement accompagné d’un hashtag. Ne vous trompez pas ! Car une fois diffusé et relayé, le hashtag ne pourra plus être modifié, au risque de créer des confusions. Découvrez cet article de la Team Digitale pour vous aider à bien choisir le hashtag de votre événement.

Les avantages du hashtag : 

  • permet de gagner en référencement naturel et en visibilité
  • permet de créer un fil d’actualités de votre événement, idéal pour les archiver
  • donne une identité à votre événement

Quels outils mettre à disposition de vos participants ?

Dès l’invitation, pensez à proposer à vos participants de relayer leur présence au travers de boutons de partage sur les réseaux sociaux et email, du hashtag dédié.
Pensez également à fournir un kit média à destination de la presse et des blogueurs : logos, dossier de presse, photos, chiffres-clés des éditions précédentes.

Comment relayer et informer le public du succès de l’événement ?

Le pouvoir du temps réel grâce au livetweet

Pendant l’événement, la force du livetweet est incontestable ! Celui-ci permet aux participants et aux organisateurs d’engager la conversation, de se (re)connaître, mais bien plus encore, il donne la possibilité de suivre l’événement en direct via les réseaux sociaux comme Instagram, Facebook, Twitter, souvent au travers d’un live wall. Rappelez-vous mon article concernant la Foire Européenne de Strasbourg avec le social wall #mafoireurop.

Social Wall de la Foire Européenne de Strasbourg

Social Wall de la Foire Européenne de Strasbourg

Le livetweet permet de valoriser les participants, les partenaires exposants, les guest venus donner une conférence. Ceux-ci deviennent dès lors de véritables ambassadeurs de votre événement grâce à leurs publications.
Pour cela, pensez à inviter vos participants à publier sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag : n’hésitez pas à l’afficher sur le lieu de l’événement, de le communiquer dès leur arrivée, de l’imprimer sur le badge, etc. Bien entendu, pensez à les retweeter sur le compte d’organisateur.

Organisez un jeu-concours pour augmenter la visibilité de l’événement

Une des techniques pour inciter vos participants à relayer votre événement consiste à organiser un jeu-concours, dont la participation requiert de partager le hashtag, suivre le compte Twitter ou liker la page Facebook (il s’agit de la mécanique la plus simple et la plus couramment utilisée).
D’autres mécaniques plus complexes consistent par exemple à prendre des photos des stands ou de certains produits dans le cadre d’une chasse aux trésors, lorsqu’il y a plusieurs lots à remporter. Rien ne vous empêche également d’organiser un jeu-concours avec un gagnant chaque jour, avec un tirage au sort. A l’occasion du #CES2016, le blog Domadoo a organisé un concours pour offrir un voyage à Las Vegas, et plus de 70 autres lots à remporter.
Fil du hashtag #CES2016 sur Tagboard.com

Fil #CES2016 sur Tagboard.com

A vous de définir la mécanique et les lots qui vous semblent les plus pertinents, mais surtout, réalisables ! En parallèle, pour fidéliser les exposants, vous pouvez également organiser un jeu-concours spécial partenaires.

Mesurer la portée du hashtag de l’événement

Pour les organisateurs d’événements, il existe Tagboard : une application multi-plateformes permettant d’intégrer les flux sociaux d’un hashtag pour le diffuser en temps réel sur un écran ou sur un site web, et de mesurer la portée de ce hashtag d’un point de vue statistiques. Avec Tagboard Live, vous pouvez facilement personnaliser et intégrer votre social wall sur vos différents écrans.

Le live wall présenté par Tagboard.com

© Tagboard Live

 

Pour autant, la plateforme Hootsuite permet également de collecter plusieurs flux liés à un hashtag, il vous faudra alors le récupérer et l’agréger pour le diffuser sur vos écrans.

Gardez le contact après l’événement

Après l’événement, pensez à remercier les participants, à diffuser la revue de presse, à publier les photos officielles, et pourquoi pas, diffuser la vidéo rétrospective qui vous servira de support pour la prochaine édition.

Pensez à remercier vos partenaires, exposants et sponsors, afin de les fidéliser et les inviter à renouveler le partenariat pour vos événements futurs.

Si vous en avez la possibilité, vous pouvez prévoir un calendrier de publications post-événement. Vous avez utilisé un photocall ? Pensez à publier régulièrement les photos avec les influenceurs que vous mentionnerez, bien entendu. Pour des concepts de photocall originaux, c’est par ici.

Concept Happy Freeze pour vos événements by Auguste et Louise

Concept Happy Freeze pour vos événements © Agence Auguste et Louise

Qu’il s’agisse d’un événement ponctuel ou récurrent, vous devez absolument penser sa stratégie digitale en amont, et prévoir un calendrier des actions couvrant au minimum 2 mois avant ET après l’événement (voire plus selon la notoriété et la portée de l’événement). Hashtag, livetweet, social wall et jeu-concours seront vos meilleurs atouts pour développer sa visibilité et sa notoriété pour les éditions à venir.

Et vous ? Utilisez-vous d’autres outils et astuces pour faire de vos participants les ambassadeurs de votre événement ?

Fédérez votre communauté digitale autour d’un événement numérique gourmand !

Barbecue numérique organisé par Digital Grenoble

Plus qu’un simple petit-déjeuner ou apéro autour d’une thématique business, les repas numériques ont toujours le vent en poupe ! Le concept est simple, réunir les acteurs du numérique autour d’un événement gourmand pour développer une véritable communauté autour des enjeux du digital et la faire adhérer au mouvement.

Développer la visibilité de l’événement sur les réseaux sociaux

Les rendez-vous gourmands se prêtent au calendrier, ainsi on retrouve en période estivale les barbecues numériques, ou alors une e-raclette en Janvier comme le propose le 14 janvier 2016 l’association Grand Est Numérique. L’idée étant de réunir un maximum de participants lors de l’événement, à l’instar des apéros géants, afin de leur présenter les enjeux du numérique pour un secteur comme le tourisme, la distribution, ou encore pour valoriser une action collective comme la création d’un nouvel espace numérique, ou encore comme en 2014 à Grenoble pour la labellisation FrenchTech.

Avec un hashtag dédié, il devient alors facile de suivre l’événement sur les réseaux sociaux, au travers d’un livetweet ou encore via les photos postées sur Instagram et Facebook. La presse n’est pas en reste non plus, puisqu’elle se fait le relais de l’événement, sans oublier les influenceurs telles que les communautés labellisées FrenchTech.

Découvrez également la vidéo du barbecue numérique organisé par Digital Grenoble pour la labellisation FrenchTech :

Offrir un moment de convivialité et d’échange autour du numérique

L’objectif de ces rencontres numériques est de réunir les acteurs du territoire afin de leur présenter les principaux enjeux, réaliser des ateliers, autour d’une thématique précise.

En décembre dernier, l’Office du Tourisme de Fréhel a réuni une quinzaine de professionnels autour des enjeux du numérique pour les prestataires touristiques.

Pourquoi appelle-t-on ce type d’événement un « repas numérique » ? Car au-delà de la présentation des enjeux du numérique, la convivialité est également de mise ! Développer sa communauté autour d’un moment convivial et informel est une opportunité à saisir, d’autant plus qu’elle allie plaisir et networking !

Plus de 600 participants au #bbqnumérique organisé en 2014 par Digital Grenoble, autant dire un succès !

Vous l’aurez compris, proposer un événement gourmand original et lui donner de la visibilité grâce aux outils digitaux vous permettra d’engager davantage vos communautés, de mieux les connaître et surtout de les faire adhérer à votre mouvement.

A l’occasion de la prochaine rencontre du Club Congrès & Affaires organisé par Grenoble Bureau des Congrès, j’animerai un atelier Twitter dédié aux acteurs de l’événementiel, qu’ils soit organisateurs ou prestataires. Découvrez prochainement mes conseils pour faire de vos participants les premiers ambassadeurs de votre événement, donner de la visibilité avant, pendant et après l’événement. 

Tiens, le mois prochain, on fêtera la Chandeleur n’est-ce pas ? Et pourquoi pas organiser une Digital Crêpe Party pour cet atelier ? 😉 

Présenter sa startup : j’ai testé l’ApéroPitch VS la Démonight

Redevenue grenobloise depuis quelques mois déjà, j’ai préféré mettre le blog en pause pour prendre mes marques dans cet écosystème numérique que je ne connaissais qu’au travers des réseaux sociaux. Et enfin, j’ai pu assister à ma première session d’ApéroPitch, qui m’a toujours rappelé ces fameuses Démonight auxquelles j’assistais à Strasbourg.

Mais au final, je constate des similitudes dans les fondements et les valeurs, mais beaucoup de différences au niveau du format et de l’animation. Je vous propose donc ici mon retour sur les deux événements en tant que public, sous la forme d’un petit match (bah oui, il faut bien mettre un peu de challenge !).

Le concept de l’événement : ApéroPitch VS Démonight

En premier lieu, il est à noter que les deux événements sont organisés par deux associations dont le but est de promouvoir et dynamiser le digital. Toutes deux labellisées FrenchTech, Grenoble et Strasbourg ont à cœur de mettre en avant les acteurs du numérique.

Présentation du concept de l’ApéroPitch

L'ApéroPitch à Grenoble

©ApéroPitch Grenoble

Organisé par le CoWork Grenoble, sous l’égide de Mathieu Genty, cet événement propose aux pitcheurs de confronter leur projet face à un public averti (freelances, startups, experts en innovation, …) et de recueillir leur feedback. Ici, pas de présentation PowerPoint, un micro et des questions/réponses. Les pitcheurs sélectionnés sont tous en phase de création/lancement, ce ne sont pas des projets de startups avancés qui nous sont présentés. Dixit Mathieu, l’idée est de confronter son idée et de valider ou non son positionnement, voire son business model.

Présentation du concept de la Démonight

Démonight Strasbourg #7

© 4hands.fr

Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, vous savez que j’ai régulièrement présenté les startups venues pitcher leurs projets à la Démonight Strasbourg, événement organisé par l’association Alsace Digitale dans le nouvel espace de coworking du Shadok. Ici, le principe est de présenter son produit sous forme de démo en 5 min chrono. Le public averti découvre alors un projet relativement avancé (souvent une démo en live via un site web ou une appli). Quelques questions/réponses également.

Le match : Grenoble 0 – Strasbourg 1

Même si les pitcheurs ne sont pas sélectionnés au même niveau d’avancement de leur projet, en tant que public, j’accorde le premier point de ce match à la Démonight de Strasbourg. On retrouve la dynamique du digital, le pitch est plus animé, et visuellement, cela permet une meilleure mémorisation.
Mon conseil pour l’ApéroPitch : penser à afficher le nom du projet, son concept en 2 lignes. Les temps de questions/réponses sont parfois trop longs, cela doit être privilégié lors du buffet de clôture de l’événement.

Par ailleurs, l’ApéroPitch est un événement payant (10€ l’entrée avec bières et pizzas incluses), contrairement à la Démonight, qui préfère faire sponsoriser son événement.

L’animation et les guests

A Strasbourg, le sponsor de la soirée présente sa société et son concept avant le défilé des démos. A noter que le sponsor est toujours un acteur du numérique, soit membre de Strasbourg Startups (donc un ancien pitcheur !), soit une entreprise venue présenter son parcours pour encourager les startups de demain.

A Grenoble, la soirée débute également avec l’interview d’un Guest venu présenter un concept, un parcours, un projet. Lors de l’ApéroPitch du 22 octobre, c’est Toyota France qui est venu présenter son projet pilote unique au monde, lancé à Grenoble : les voitures éléctriques en autopartage, via l’I-Road et le Coms. A cette occasion, les frais d’adhésion au programme Citelib étaient offerts. Je vous en dirai plus dans mon prochain article.

Des coachs et un illustrateur pour animer la soirée. Lors de l’ApéroPitch, les coachs de Spontanez-Vous proposent leur feedback au pitcheur sur la forme de la présentation, leur discours, leur posture. Un excellent exercice donc pour la prise de parole en public, avec un retour de professionnels. Pour illustrer le projet pitché, le coup de crayon d’Etienne Giorgetti vient compléter le fond blanc (laissé vide du coup !).

Le match : Grenoble 1 – Strasbourg 0

Rien à redire à nos maîtres de cérémonie que sont Yann Klis à Strasbourg et Mathieu Genty à Grenoble. Le point revient à Grenoble pour les bonus proposés au niveau de l’animation. L’ambiance en fin d’événement autour des bières et du buffet est toute aussi fun et décontractée à Strasbourg qu’à Grenoble. A la seule différence que cette dernière sert des bières d’Une Petite Mousse, startup grenobloise bien entendu !

La finale

En réalité, il est impossible de départager l’ApéroPitch de la Démonight, ce sont deux formats similaires d’un point de vue de l’objectif, mais tellement différents du côté du format et de l’ambiance.

Au final, je dirais que l’ApéroPitch ressemble à l’exercice obligatoire lors du lancement d’un Startup Weekend, lorsque les porteurs de projets présentent leurs idées. Quant à la Démonight, celle-ci se prête plus au jeu de la finale du Startup Weekend, lorsqu’il faut présenter son MVP (Minimum Viable Product).

En parlant de Startup Weekend, ne ratez pas les prochaines éditions qui se dérouleront toutes deux du 20 au 22 Novembre 2015 !
En savoir plus sur le Startup Weekend Strasbourg
En savoir plus sur le Startup Weekend Grenoble

Et vous, préférez-vous plutôt un format avec une démo live ou pitcher son idée en début de création de projet vous semble plus pertinent ?

Désormais vous pourrez suivre les prochains ApéroPitch sur mon blog. A Strasbourg, je vous recommande de lire les articles du blog 4hands.fr, qui a repris le flambeau ! 🙂

Nouveau concept éphémère à Strasbourg : découvrez « La Bulle », pop-up store gourmand

Envie de vivre une pause fraîcheur ? Laissez-vous tenter par le premier restaurant éphémère bio à Strasbourg, qui dévoilera son concept aux blogueurs et à la presse ce mercredi 1er juillet, puis accueillera ses premiers convives le jeudi 2 juillet à 20h.

11401250_846575382086095_6774754457564482934_n

Découvrez La Bulle à Strasbourg, restaurant bio éphémère

Si le magasin Biocoop Strasbourg n’en est pas à son premier coup d’essai en termes d’opérations marketing innovantes (rappelez-vous l’opération street marketing « Pommes » pour ses 1 an), cette épicerie moderne implantée au Quai des Halles propose régulièrement des concepts gourmands pour dynamiser sa communication, et nous, on aime ça !

On connaissait les pop up stores « traditionnels », désormais Strasbourg aura droit durant 4 jeudis du mois de Juillet à son pop up store gourmand (comprenez restaurant éphémère).

La Bulle Strasbourg : un instant culinaire aux saveurs estivales

Le magasin Biocoop Strasbourg vous donne désormais rendez-vous les jeudis 2, 9, 16 et 23 juillet pour découvrir un menu pétillant, concocté par les designers culinaires Sonia & Olivier.

P6165888

Création culinaire originale made by Sonia & Olivier

Le concept ? Proposer une cuisine moderne en mettant en scène les produits bio du magasin. La boutique se transforme le temps d’une soirée en restaurant à la décoration épurée et légère, proposant un menu unique à 40€ comprenant un cocktail et mises en bouches, une entrée, un plat, un dessert, du fromage, un thé ou café. Pour offrir un instant hors du temps de qualité, seuls 25 convives par soirée auront la chance de goûter à ces bulles vitaminées. Et pourquoi pas réserver vos places dès maintenant ? Pour réserver votre table en ligne, cliquez ici.

11026797_851437328266567_701180181714661744_n

Un menu gourmand à découvrir 4 jeudis en Juillet

Un concept marketing digital bien mené

Outre la communication traditionnelle, comme les cartes de visite déposées dans tous les bars tendances, galeries d’art, lieux culturels et autres concept stores, l’agence Rédactionn’elle en charge de la stratégie de Biocoop Strasbourg, a misé sur un dispositif digital en mixant proximité et partage.

Pour accompagner le lancement de concept, impossible de passer à côté de l’incontournable apéro blogueurs, où les fooders et fans de bons plans pourront découvrir un aperçu du menu estival sous forme de cocktail dînatoire. Sur les réseaux sociaux, une page Facebook a été créée, avec plus de 300 fans en seulement 3 jours, c’est dire le bon accueil des Strasbourgeois, connus pour leur côté épicurien et curieux. Instagram n’a pas été mis de côté, bien au contraire, et on attend avec impatience les premières photos des blogueurs invités, mais aussi des premiers clients du restaurant éphémère. Pour suivre l’événement tout au long de l’été, suivez le fil #labullestrasbourg, notamment sur Twitter.

Enfin, un site Internet « éphémère » a également été mis en ligne, sur lequel vous pouvez découvrir le menu proposé par les designers culinaires Sonia & Olivier, et bien sûr réserver votre table.

N’habitant désormais plus à Strasbourg, je compte sur mes amis blogueurs pour partager sur les réseaux les photos de l’événement qui leur sera dédié demain soir ! A bon entendeur Blog Kapoué, Isa Feuille de Choux, Réjane Foodforlove ! 😉

Et vous, êtes-vous tentés par cette parenthèse bullesque ? 😉

Initiatives FrenchTech Alsace : retour en détails sur le Festival Bizz&Buzz et Hacking Health Camp

Ce n’est un secret pour personne dans le Grand Est, l’Alsace est en campagne pour le label FrenchTech, et se donne tous les moyens pour y parvenir. Son objectif comme elle le dit elle-même : rejoindre « l’équipe de France des écosystèmes numériques ». Pour cela, une mobilisation générale des acteurs du numérique en Alsace a permis de créer ou d’accompagner des initiatives auxquelles j’ai pu participer, de près ou de loin. Retour sur l’agenda numérique du mois de Mars : le festival du numérique Bizz&Buzz et le Hacking Health Camp.

Festival du numérique Bizz&Buzz du 17 au 19 Mars 2015

Avec un programme dense en conférences gratuites sur plusieurs grandes scènes alsaciennes, le Festival du numérique Bizz&Buzz se veut être le rendez-vous incontournable des professionnels pour découvrir et partager ensemble les bonnes pratiques.

Pour accompagner son dispositif digital, Bizz&Buzz a mis en place un blog dédié à l’événement, surtout en phase amont, pour promouvoir son contenu et ses speakers. Une excellente initiative de stratégie de contenu pour créer de la viralité en amont de l’événement. Bien entendu, les réseaux sociaux ont été investis durant 3 jours par le hashtag #bzbalsace, pour permettre de vivre en direct l’événement ou le revivre, grâce au livetweet notamment.

Un très bon relais également des programmes de la journée via leur Page Facebook, avec de nombreuses photos partagées par les participants. Le temps fort de l’événement a été la soirée de Gala au Biocluster des Haras, auquel j’ai pu participer, qui redonnait son sens à l’accompagnement de la scène startup en leur mettant à disposition des infrastructures et des moyens pour réussir.

Bon, je ne vous cache pas que j’ai été néanmoins quelque peu déçue du programme, où je pensais assister à des témoignages d’innovateurs… Ce n’était au final ni plus ni moins qu’un afterwork de professionnels du numérique. Pas de témoignages donc, mais un défilé de maillots de bains connectés via des puces RFID, présenté par Marie Spinalli.

10369986_607414226059721_2986173716444711562_n

Hacking Health Camp du 19 au 22 Mars 2015

Pour ceux qui lisent mon blog régulièrement, vous connaissez désormais mon attachement à suivre les nouvelles startups, et mon malin plaisir à assister aux soirées Démonight à la Plage Digitale à Strasbourg.

Egalement porté par tous les acteurs du numérique en Alsace, le Hacking Health Camp s’est doté d’un réel dispositif digital pour accompagner son événement, mais soyons honnêtes, nous n’en n’attendions pas moins, n’est-ce pas ? Outre son site web plutôt agréable à parcourir, on découvre une fois encore un blog dédié, intitulé « Innovation in action ». On retrouve quelques billets postés en amont de l’événement.

A l’instar de son cousin Bizz&Buzz de la famille des initiatives de la French Tech Alsace, Hacking Health Camp a été suivi par de nombreux twittos, comme le démontre le livetweet #hhcamp

Respectant mes habitudes, j’ai bien entendu assister au Health Pitch Challenge, dérivé de la démonight pour le domaine de la e-santé. Plus de 11 startups venues pitcher leur concept depuis l’Italie, la Suisse, l’Allemagne, c’est dire la portée européenne de l’événement. Sans vous faire un retour complet des projets présentés, je vous propose néanmoins ma sélection de startups qui ont gagné mon coup de coeur :

#1 : Braci – smart ear

Braci est une application créée pour prévenir les malentendants des dangers immédiats, souvent domestiques, tels que l’alarme incendie ou encore un bébé qui pleure. L’appli smartphone, smart watch est déjà opérationnelle, reste à convaincre désormais les entreprises et industriels (notamment dans le secteur de l’hôtellerie-restauration) du bien fondé de cette initiative.

#2 : InSimo : Innovative Software for Biomedical Simulation

Véritable révolution dans les techniques d’apprentissage, désormais les praticiens peuvent s’entraîner via une simulation qui utilise la réalité virtuelle, comme leur démonstration sur ce pauvre Bobby l’a démontré. En savoir plus sur InSimo

#3 : Pharmao

J’ai bien entendu eu un coup de coeur pour la solution de drive proposée par Pharmao ! Assez de courir partout, le drive est entré dans les comportements d’achat actuels, et j’espère que ce projet rencontrera le succès qu’il mérite. Néanmoins, il ne faut pas oublier que les officines sont très difficiles envers les outils numériques, gageons que Pharmao saura les « éduquer » !

#4 : Sant.ee

Le moment drôle de la soirée ! Sant.ee, c’est l’application qui va vous mettre en quarantaine ! L’application analyse les données de ses membres, en particulier leur état de santé actuel. Un rhume, une angine ? Vous serez mis en zone rouge ! 😉 L’application se veut en effet un outil d’analyse prédictive des maladies contagieuses, pour prévenir des éventuelles zones épidémiques.

Pour conclure sur le Hacking Health Camp, je vous invite à participer demain soir à la finale du Hackathon, également dérivé du concept des startup weekends.

Du digital oui, mais pas assez de contenu !

J’ai été ravie de découvrir des dispositifs digitaux complets, qui au final étaient plus qu’attendus ! Oui les partenaires et animations étaient au rendez-vous durant ces deux événements alsaciens, mais qu’en est-il du contenu ? Comment capitaliser sur les temps forts qui auront marqué durant une semaine l’économie numérique ?

Je regrette en effet l’absence d’articles sur les blogs dédiés à ces initiatives : le visuel sur les réseaux sociaux oui, le contenu sur le blog aussi ! Et pourquoi pas faire appel à un pôle de rédacteurs pour animer ces blogs durant les événements ? Une belle manière de poursuivre la discussion et les échanges, vous ne pensez pas ? Et pourquoi pas donner la parole aux partenaires et conférenciers, une sorte de tribune post-conférence ?

Il serait dommage de ne pas aller plus loin dans la démarche, dans la volonté de faire du bruit… En attendant, il y en a un qui a très bien su proposer ce concept, en incitant les participants aux conférences de continuer les échanges autour d’un repas, il s’agit de MyBusyMeal avec son concept du BusyMeal du numérique, petit frère de l’ancien réseau Work’n meet. Restez connectés, je vous en dirai plus très prochainement ! 😉

Innovation et numérique en Alsace : les événements à ne pas manquer !

J’ai eu le plaisir de mettre à la Une certains événements et programmes numériques dédiés à l’innovation en Alsace, lors de l’émission webradio « Les Accros du Web » enregistrée hier et qui sera diffusée en Février. Que vous soyez porteurs de projets, entrepreneurs, développeurs ou que vous aimiez simplement toucher de près au monde du numérique et de startups, voici le programme qui vous attend. Un conseil : les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes, et certains événements se remplissent vite, alors prenez vite vos billets !

Dimanche 25 Janvier 2015 : Barcamp #HackTheCulture de 9h à 17h

Un événement gratuit dédié aux professionnels de l’image, organisé dans les locaux de la Plage Digitale.
Pour cette édition, Alsace Digitale propose un format « barcamp » : l’objectif étant de permettre aux participants de se rencontrer, mais surtout de travailler en mode collaboratif autour d’idées proposées, de présenter un projet…
Co-organisé en partenariat avec l’Agence Culturelle d’Alsace et la SAFIRE, cet événement s’adresse aux auteurs, artistes, producteurs, techniciens, en bref, à tous les acteurs de monde culturel qui souhaitent innover en proposant de nouveaux formats numériques.

Inscription obligatoire : c’est par ici

Week-end du 7 & 8 Février 2015 : Les #Hackteliers

hackteliers

Participez aux #Hackteliers Strasbourg

Dans la lignée du Barcamp proposé par Alsace Digitale, découvrez le temps d’un week-end l’électronique et le numérique, au lycée Le Corbusier à Illkirch. Proposé par Hack Stub et l’InSituHackLab, cet événement permet aux experts, néophytes et curieux, de participer à des ateliers et des conférences tantôt créatifs, tantôt techniques. Pour rappel, le terme « hacker » signifie en premier lieu le fait de détourner un objet de sa fonction première. Place aux idées originales, détournez nos objets du quotidien !

Retrouvez tout le programme et les infos pratiques sur leshackteliers.cc.

Du 17 au 19 Mars 2015 : Festival du Numérique Bizz&Buzz en Alsace

Nouvelle édition de Bizz&Buzz, qui rassemble tous les acteurs du numérique en Alsace autour de conférences gratuites, avec des speakers de renom puisque nous aurons le plaisir d’accueillir Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du numérique. Au total, ce sont 25 conférences qui auront lieu à Strasbourg, Colmar et Mulhouse, autour des thématiques du commerce connecté, de l’email marketing, formations aux outils numériques, et bien d’autres encore. Retrouvez les infos de la conférence de presse sur le site des Blogueurs d’Alsace.

Bizzandbuzz2015

Découvrez le programme du festival du numérique Bizz&Buzz en Alsace

Une soirée de gala sur le thème « Parcours d’innovateurs, bousculer pour avancer » sera animée par 5 speakers experts, dont Pascal Lannoo, Directeur Customer Experience Digitale chez Voyages-sncf.com, ou encore Dan Posalski, CEO de l’agence Black Angus que nous avions déjà rencontré lors de la dernière DémoNight. Attention: billet d’entrée à 50€.

Pour ma part, je participerai au gala ainsi qu’à la conférence « Best Practices du marketing comportemental » qui tiendra place à l’EM Strasbourg.

Du 19 au 22 Mars 2015 : participez au Hacking Health Camp

4 jours dédiés au monde de l’e-santé, un événement qui regroupera des professionnels du milieu médical, des développeurs, des porteurs de projets, désireux de faire progresser le domaine grâce à des projets qu’ils réaliseront lors de l’Hackathon.

HH-Newsletter-img1-copie-470x260

Participez au Hacking Health Camp à Strasbourg

Lors de l’édition 2014 du Hacking Health Camp à Strasbourg, cet événement international avait permis de travailler sur 19 projets au total. Des projets issus d’idées piochées lors du Health Pitch Challenge.

Cela vous rappelle quelque chose ? C’est normal, le Hacking Health Camp est organisé par Alsace Digitale, qui souhaite inciter à l’innovation en proposant sans cesse des formats participatifs. On retrouve donc les formats des Démonights lors du Health Pitch Challenge, ou bien évidemment, le format Startup weekend lors du Hackathon.

Je trouve cette initiative très intéressante, et visiblement ça plaît ! De mon côté, je vous invite à participer, soit en tant que sponsor, soit en tant que participant : les inscriptions sont déjà ouvertes ! Je serai présente au Health Pitch Challenge, j’espère vous y retrouver également !

Et vous, quel sera votre programme ? Et pourquoi pas participer à l’un de ses événements qui font le développement du numérique en Alsace ?

Stratégie BtoB : créez de l’événementiel pour recruter de nouveaux clients

Ce nouvel article propose des conseils stratégiques pour recruter de nouveaux clients, et s’appliquent en particulier aux entreprises positionnées en BtoB. Il ne s’agit pas de créer une stratégie d’influence comme nous l’avons déjà vu auparavant, mais d’une action de prospection qui peut s’avérer très efficace si l’on procède de manière ciblée.

IMGP2921 (800x386)

Evénement « Innovez pour gagner » à Grenoble (source : Insight Outside)

Pourquoi créer de l’événementiel ?

Organiser un événement vous permet  :

  • de gagner en notoriété auprès des acteurs économiques locaux,
  • d’affirmer votre expertise auprès de votre cible identifiée,
  • et surtout vous donne la possibilité de recruter de nouveaux clients.

Attention toutefois : si l’événement vous offre l’occasion de vous faire connaître, cela ne signifie pas pour autant que vous allez signer un contrat le jour J ! Il s’agit avant tout d’une action de prospection et d’évangélisation, qui ne remplace en aucun cas l’indispensable prise de rendez-vous de découverte du prospect. Il s’agit bien d’une prise de contact.

Le taux de transformation lié à ces manifestations est élevé : (source : AIRRIA Informatique & Télécom)

  • en moyenne, 10% des participants acceptent de prendre rendez-vous,
  • près d’1 prospect sur 3 signe une proposition commerciale.

Nous vous invitons à créer ces opportunités de business où convivialité et proximité seront au rendez-vous.

Quel type d’événement créer ?

Plusieurs formats d’événements sont envisageables, en fonction des opportunités en local, du budget, des partenariats possibles, etc. Voici une liste non exhaustive de formats d’événements recommandés :

  • Evénement en co-création avec des partenaires locaux : mini-salon, réunion d’information, afterwork
  • Création d’un événement spécifique : animation d’un club d’entreprises sur une thématique précise
  • Inauguration de nouveaux locaux
  • Lancement d’activité

Etre à l’origine d’événements, idéalement récurrents, permet de vous rendre visibles sur la scène économique locale. Ceci est d’autant plus important lorsque vous démarrez votre activité.

A Strasbourg par exemple, les rendez-vous devenus incontournables ont permis de donner de la valeur ajoutée aux organisateurs et de les légitimer dans leur activité. On citera notamment les Apéros RH, les Webavardes, les Apéros Entrepreneurs, sans oublier les DemoNights.

A vous de décider du format d’événement : petit-déjeuner, afterwork, conférence, échanges informels, invité VIP, etc. L’important est de limiter le nombre de participants : vous devez en effet être disponibles pour vos invités, et pouvoir échanger avec eux vos cartes de visites, et pourquoi pas, fixer un rendez-vous.

Le plus difficile reste le choix de la thématique : celle-ci doit être attractive, voire innovante. Rien de plus lassant que d’être invité à une énième conférence sur « les tendances du digital de demain ». En BtoB, cet exercice est réellement important puisqu’il sera à l’origine de votre taux de participation.

Pour gagner en visibilité, l’agence lyonnaise du réseau AIRRIA Informatique et Télécom (que j’accompagne) organise régulièrement des matinées d’information, avec des partenaires locaux. Difficile d’attirer du public avec un thème aussi vaste que l’informatique. Alexandre Lutaud et son équipe ont trouvé la bonne accroche : la cybercriminalité et l’intérêt de sécuriser ses données, en partenariat avec Darli Cybersécurité.

Invitation_Seminaire_Lyon_Verso

Invitation à la matinée d’information organisée par AIRRIA Lyon

Autre exemple à Grenoble cette fois : l’événement « Innovez pour gagner » organisé par 10 acteurs locaux en partenariat avec l’agence Insight Outside. 10 chefs d’entreprises réunis autour d’une seule thématique, celle de la réduction des coûts. Chaque partenaire a ainsi animé une mini-conférence et un stand, présentant une solution dédiée aux TPE/PME et valorisant ainsi son expertise. Au final, ce sont plus de 400 participants, principalement des chefs d’entreprises du bassin grenoblois.

Qui inviter ?

En fonction du type d’événement, vous pouvez choisir d’inviter : vos prospects, vos clients, vos partenaires commerciaux. En parallèle, nous vous conseillons vivement d’inviter également des institutionnels (Mairies, Conseil Général, CCI, pépinières, etc.), des organismes économiques (clubs et réseaux d’entreprises) et la presse locale.

Dans le cadre d’un événement co-organisé avec plusieurs entreprises partenaires, il convient de consolider les bases de données. En fonction du type d’événement choisi, le nombre de contacts prospects ou clients à inviter sera variable.

Indicateur-clé : on constate en moyenne un taux de participation de 10% (soit 10 réponses positives sur 100 invitations envoyées et relancées par téléphone).

Pour ma part, j’ai co-organisé à plusieurs reprises l’afterwork « Girlybusy » à Strasbourg avec Isabel Mota de l’agence FDC Communication. Un afterwork réunissant les femmes entrepreneuses de Strasbourg : chefs d’entreprises, organisatrices d’événements, journalistes. Un format qui privilégiait avant tout le côté intimiste et confidentiel : des potins, du business et de la bonne humeur !

10472733_476480875819724_6819912211456704561_n

Les soirées Girlybusy à Strasbourg

Les supports de communication indispensables

Bien entendu, pas d’événement sans communication ! Que ce soit, avant, pendant ou après l’événement, pensez à mettre en place une communication globale online et offline.

Préparation de votre événement : carton d’invitation, emailing d’invitation,  communiqué de presse, news sur votre site web, réseaux sociaux, et pourquoi pas un site web/blog  dédié à votre événement ? Vous souhaitez que votre événement soit relayé sur les réseaux sociaux ? Créez le hashtag de votre événement !

Pendant l’événement : kakémonos, flyers, fiches produits, vidéos d’animation, goodies, … Et pourquoi pas organiser un jeu-concours ?

Après l’événement : communiqué de presse post-événement, reportage photos et article, revue de presse, message de remerciement aux participants, …

Résumé : quelques conseils pour bien réussir son événement

  • Proposez un thème original et attractif, suscitez la curiosité
  • Préférez une invitation personnalisée sur support papier et numérique
  • Choisissez un lieu qui suscite l’intérêt de votre cible
  • Pensez au « Save the date » en amont de l’invitation (=teasing)
  • Personnalisez au maximum votre événement (pensez au badge)
  • Vous communiquez sur les réseaux sociaux ? Pensez au hashtag !
  • Remerciez les participants dès leur arrivée
  • Donnez de la matière à vos invités : documentation, flyer, etc.
  • Pensez aux goodies ! Si vous êtes plusieurs organisateurs, optez pour un goodies bag !
  • Last but not least : gardez le sourire ! Un événement est avant tout un moment de convivialité et de partage ! Vous devez avant tout vous faire plaisir, et avoir plaisir à recevoir vos invités !

Vous souhaitez partager avec nous votre expérience de création d’événements ? N’hésitez pas à nous laisser vos avis en commentaires !

%d blogueurs aiment cette page :